Taux de crédit immobilier : pas de remontée dans l’immédiat

Home/Credit immobilier/Taux de crédit immobilier : pas de remontée dans l’immédiat

Taux de crédit immobilier : pas de remontée dans l’immédiat

taux immobilier franceUne bonne nouvelle pour les emprunteurs immobiliers, mais certainement pas pour les banques qui ont encore, récemment, prédit une hausse du taux de crédit immobilier, malgré la baisse de celui-ci. Aucune remontée n’est possible pour l’instant, pas pour les prochains mois à venir en tout cas. Au contraire, plusieurs banques continuent de baisser leur taux tout en sachant qu’elles n’ont pas vraiment le choix.

Une concurrence féroce entre banques

L’année 2013 a été particulièrement marquée par un niveau très bas des taux de crédit qui a fait que finalement, ce n’était pas une année catastrophique comme plusieurs ont constaté. Le nombre de la demande de crédits immobiliers avait ainsi augmenté et la production de nouveaux crédits avait connu une hausse de 57% c’est-à-dire à environ 140 milliards d’euros. En 2012, ce chiffre était de 89 milliards. Pour 2014, le secteur des crédits immobiliers connaîtra à coup sûr un véritable défi notamment par rapport au fait que le maintien de cette production de crédits va être assez difficile. Les banques qui savent pertinemment que pour être compétitives entre elles, elles vont devoir jouer fortement sur la concurrence et proposer des taux compétitifs se battent pour stabiliser la situation. En fait, elles savent aussi que ces taux pourraient encore baisser. En février de cette année 2014, le courtier EmpruntDirect avait constaté un léger recul du taux de crédits entre autres avec de nombreux établissements bancaires. Plus d’une dizaine de banques avaient baissé leur taux de 0,13 points en début février. Depuis le début de cette année, les taux paraissent stables, mais certains spécialistes pensent tout de même à une baisse pour les semaines qui vont venir. Quoi qu’il en soit, la baisse ou la hausse de ces taux dépendra avant tout de l’évolution des taux d’emprunt d’État puisque c’est sur la base de ces taux que les banques réagissent en rehaussant ou en abaissant leurs taux de crédits immobiliers. En fait, les taux de l’OAT 10 ans ont reperdu 0,3% en seulement un mois. Ces derniers jours, ceux-ci ont baissé de 2,1%. Pour toutes ces raisons, les banques préfèrent adapter leur taux afin de garder le plus de clients possible et d’être plus compétitives sur le marché.

Possible hausse du taux en 2014

Mais étant donné le contexte actuel, aucune hausse n’est prévue. Pas pour le moment ni d’ailleurs pour les semaines prochaines. Selon certains courtiers, les taux de crédits immobiliers resteront stables, et ce, jusqu’au printemps 2014. Maël Bernier porte-parole d’EmpruntDirect prévoie qu’ une remontée serait possible au cours de l’été 2014 avec 4% sur 20 ans au cours du deuxième trimestre 2014. Mais tout cela, ce sont encore des pronostics puisque d’éventuels facteurs pourraient encore changer les choses notamment la titrisation ou encore l’impact de la nouvelle Loi Hamon sur les assurances emprunteurs, sur les marges des banques. Quoi qu’il en soit, le courtier insiste sur le fait que ces évolutions doivent être bien étudiées, car c’est pendant ce mois de mars où l’année immobilière est à son apothéose que les banques pourraient changer brusquement les taux de crédits immobiliers.

By | 2016-11-28T14:36:43+00:00 mars 14th, 2014|Credit immobilier|Commentaires fermés sur Taux de crédit immobilier : pas de remontée dans l’immédiat