Nouvelle baisse des taux de la BCE, une aubaine pour les emprunteurs

//Nouvelle baisse des taux de la BCE, une aubaine pour les emprunteurs

Nouvelle baisse des taux de la BCE, une aubaine pour les emprunteurs

Banque Centrale EuropeenneAvec l’annonce de la baisse de ses taux directeurs, la Banque Centrale Européenne offre une bouffée d’air à l’économie des pays de l’Union, dopant non seulement le pouvoir d’achat des citoyens, mais offrant également par la même aux emprunteurs de bonnes occasions de se réjouir.

Crédit bas pour les ménages

En décidant de baisser de nouveau ses taux directeurs, la BCE donne un bon coup de fouet à l’emprunt bancaire dans les pays de l’Union. Le nouveau taux de 0,05% appliqué par l’institution centrale européenne permet en effet aux banques de poursuivre dans leur dynamique de crédits à taux très bas aux ménages. Ainsi, alors que le taux moyen des crédits immobiliers atteint déjà les plus bas planchers avec une moyenne de 2,68%, cette nouvelle décision devrait permettre très tôt aux français d’accéder à des crédits immobiliers à moins de 2,5%. Une situation tout à fait inédite.

Boostée par la rude concurrence régnant sur le marché bancaire et cette nouvelle disposition, le niveau des encours sur les crédits immobiliers devrait connaître un nouveau pic au cours des prochains moins. Il faut dire à cet effet qu’avec plus de 880 milliards d’euros, la France se classe déjà bon troisième d’Europe dans ce domaine. Ainsi, malgré les apparences les banques françaises semblent être de bonnes prêteuses même si elles gardent encore toutes une très bonne marge de manœuvre afin de limiter les risques d’impayés.

Pour le compte de 2013, une progression de 4 % aurait ainsi été enregistrée pour ce qui est de la production de prêts. Il faut toutefois nuancer cette statistique qui exclut les remboursements de crédit par anticipation, mais qui prend par contre en considération les très nombreuses renégociations de crédit, alors que celles-ci représentent une part de plus en plus importante des opérations de prêts dans les banques françaises.

Avec cette dernière révision des taux directeurs qui intervient après celles de 2009 et 2011, les emprunteurs ont donc toutes les raisons de se frotter les mains et de retourner voir leur banquier afin de renégocier leurs crédits immobiliers ou de passer à la clientèle afin d’obtenir des conditions plus intéressantes.

La renégociation, la nouvelle grande porte de salut ?

La nouvelle révision du taux de la BCE ouvre la porte de la renégociation à tous les crédits immobiliers en cours, même les plus anciens. En effet, compte tenu des nouveaux taux très bas qu’implique cette décision, les emprunteurs ont vraiment tout intérêt à effectuer cette procédure afin de réaliser des économies significatives sur leurs remboursements. Tous calculs faits, tous les bénéficiaires de crédits souscrits entre mi-2007 et mi-2010 ainsi que ceux ayant souscrits entre mi-2011 et fin 2012 devraient sortir gagnants de ces procédures. Pas sûr que les banquiers apprécient vraiment. Mais en attendant, c’est le pouvoir d’achat des Français qui en sort gagnant.

By | 2016-11-28T14:36:37+00:00 septembre 17th, 2014|Credit immobilier|Commentaires fermés sur Nouvelle baisse des taux de la BCE, une aubaine pour les emprunteurs