Crédit à la consommation, la solution anti-agios

/, Credit a la consommation/Crédit à la consommation, la solution anti-agios

Crédit à la consommation, la solution anti-agios

Crédit à la consommation, la solution anti-agiosQuand on a des besoins plus élevés que le montant dont on dispose dans son compte en banque, le découvert est bien une fâcheuse situation dans laquelle on se retrouve très rapidement. Les retraits « post-découvert » deviennent donc des emprunts auxquels la banque applique une rémunération, les agios. Ces derniers s’accumulent au fur et à mesure que votre découvert se creuse. Pour les éviter ou du moins, ne pas en payer trop, voici nos conseils !

Contracter un crédit à la consommation

Plusieurs raisons peuvent justifier le besoin de retirer une grosse somme de votre compte en banque. Au lieu de prendre le risque de vous retrouver avec un compte au rouge (solde négatif), ce qui implique des agios à payer à votre banque, il est préférable de contracter un crédit à la consommation. Le taux d’intérêt de ce dernier est relativement plus bas que les taux des agios. En plus d’être moins coûteux, le crédit à la consommation vous permet de subvenir à n’importe lequel de vos besoins, pendant que vous disposez toujours de votre solde en banque qui vous maintient à flot, en attendant le remboursement de votre crédit sur plusieurs mois. Cette solution semble plus pratique face à des besoins défiant les contraintes budgétaires, mais elle est loin d’être la seule.

Eviter d’être à découvert

Une des erreurs les plus récurrentes est le fait de consulter rarement son compte malgré les dépenses régulières.  Cette mauvaise habitude réserve très souvent des surprises de mauvais goût. Pour éviter d’être à découvert, il faut savoir adapter ses dépenses à la somme dont on dispose dans son compte en banque. Cela nécessite une consultation régulière dudit compte. A cet effet, vous pouvez adopter l’application mobile de votre banque qui vous permet de suivre toutes les opérations effectuées sur votre compte.
Les banques disposent également d’une option vous permettant d’être prévenu par SMS ou par mail lorsque votre solde passe en dessous d’un certain seuil. Il est vivement recommandé d’y souscrire. Il est également possible de renflouer automatiquement son compte. Cette solution consiste à programmer par exemple un virement automatique d’un livret d’épargne vers le compte courant dès que le solde passe en négatif, ou sous un seuil prédéfini.

Négocier les modalités de découvert

L’ouverture d’un compte courant dans une banque vous donne la possibilité de négocier avec votre banquier un découvert autorisé sur une durée et un montant précis.  Ce dernier auquel il est souhaitable de ne surtout pas déroger aux termes, permet à ceux qui ont des fins du mois un peu difficiles d’éviter les frais d’impayés, les frais de rejet de paiements à la carte, ou encore de payer des agios avec le risque à terme d’interdiction bancaire. Selon votre ancienneté et vos antécédents, ces découverts autorisés peuvent être sans intérêt, ou à des agios relativement bas. En cas de dépassement du montant autorisé, certaines banques tolèrent encore des opérations débitrices, mais à des agios plus élevés. A découvert, il est conseillé d’éviter les paiements multiples au profit du retrait d’une grosse somme, parce qu’ils cumulent les frais d’opération.

By | 2017-12-18T10:12:43+00:00 décembre 18th, 2017|Agios Credit, Credit a la consommation|Commentaires fermés sur Crédit à la consommation, la solution anti-agios