Frais de tenue de compte: les établissements bancaires gourmands

//Frais de tenue de compte: les établissements bancaires gourmands

Frais de tenue de compte: les établissements bancaires gourmands

La Banque Postale double les frais des tenues de compte bancairesLes frais de tenue de compte… ces quelques euros que votre banque ponctionne chaque mois sur votre compte, que vous le mouvementiez ou pas. Passant souvent inaperçus sur les comptes bien renfloués, ils peuvent être assez amers à digérer pour le commun des clients, notamment quand la banque décide de les augmenter significativement. Et c’est ce qu’entreprend actuellement La Banque Postale, qui, au grand dam de ses clients, a annoncé l’augmentation de ses frais de tenue de compte, qui passeront de 6,2 à 12 euros par an. Presque 2 fois plus qu’avant donc.

Plus chère qu’avant, mais toujours moins chère que les autres

Si l’annonce de l’augmentation de ses frais de tenue de compte n’a clairement pas de quoi enthousiasmer ses clients, il n’en demeure pas moins que La Banque postale restera moins chère que ses concurrents sur ce point. En effet, avant elle, nombre d’autres établissements bancaires ont procédé, au cours des dernières années à un réajustement à la hausse de ces frais. Une petite étude menée sur le terrain révèle que sur un échantillon de 122 établissements, 78 d’entre eux grignotent au-delà des 12 euros par an. A titre d’exemple, BNP Paribas retire chaque année 30 euros et Crédit Mutuel de Bretagne en ponctionne 34,8. Dans le lot la palme revient cependant à la Banque Palatine qui perçoit 76 euros par an par compte. A côté, les Postiers sont de petits anges.

Une tendance générale

Cette tendance à la hausse n’est vraisemblablement pas partie pour s’inverser tout de suite. Elle ne semble d’ailleurs pas limitée aux frais de tenue de compte. En effet, les frais facturés au titre de la commission d’intervention dans les cas d’incidents de paiement ont également évolué dans la quasi-totalité des établissements bancaires ces dernières années. A la banque postale, ils passeront de 6,6 à 6,9 euros. Ce qui reste tout de même en dessous du plafond réglementaire qui est fixé à 8 euros et sur lequel se sont alignées presque toutes les banques. Dans le même courant, le nombre de retraits gratuits autorisés sur les DAB d’une autre banque a également été réduit dans la plupart des établissements bancaires, passant de 5 à 4.

Les banques en ligne, l’alternative moins chère

Dans un  tel contexte,  les nouvelles banques en ligne représentent, pour nombre de clients particuliers, l’alternative idéale. En effet, plusieurs d’entre elles proposent une première année exempte de frais de tenue de compte. Idem pour la commission d’intervention qui, elle aussi, n’est pas facturée par plusieurs de ces banques en ligne. A tout cela, il faut ajouter le fait que ces établissements en ligne offrent un plus large accès au crédit, avec des taux d’intérêt plus avantageux et des procédures généralement plus courtes.

By | 2016-11-28T14:36:30+00:00 septembre 20th, 2016|Banques|Commentaires fermés sur Frais de tenue de compte: les établissements bancaires gourmands