Crédit conso : le secteur du crédit-bail automobile a le vent en poupe

/, Credit auto/Crédit conso : le secteur du crédit-bail automobile a le vent en poupe

Crédit conso : le secteur du crédit-bail automobile a le vent en poupe

Les ménages français utilisent le crédit-bail pour financer l’achat de leur voiturePour le compte de l’année écoulée, les statistiques publiées par la Banque de France évoquent une augmentation de plus de 33 % des souscriptions au crédit-bail automobile. Une hausse particulièrement importante que l’on peut lier à différents facteurs.

Un marché automobile particulièrement attrayant

Les ménages français ont de plus en plus recours à un crédit-bail pour financer l’acquisition de leur véhicule. Bien que la dynamique soit légèrement plus faible que celle enregistrée en Europe (6,8 %), les crédits à la consommation accordés aux ménages français ont connu une augmentation de 5,7 % pour le compte de la fin de l’année 2017.

Les constructeurs et les revendeurs proposent de plus en plus à leurs clients de souscrire à des contrats de location à longue durée avec option d’achat. Cette option permet au client de louer l’automobile pendant une période bien déterminée au cours de laquelle il verse une somme fixe mensuellement. À la fin de la période contractuelle prévue, ce dernier peut décider de devenir le propriétaire du véhicule en le rachetant à sa valeur résiduelle comme il peut également la retourner au concessionnaire.

Aussi, La LOA sans option d’achat attire particulièrement les clients, car ils y voient la possibilité de conduire une automobile neuve pendant une durée déterminée et également de changer de voiture tous les deux ans environ. C’est tout cela qui explique la bonne santé du marché automobile et la croissance enregistrée au niveau des prêts amortissables. À la fin du dernier trimestre de l’année dernière, on estime qu’ils représentent à eux seuls plus de 118,6 milliards d’euros distribués, soit près de 70 % du total des crédits à la consommation.

Un désintérêt pour les crédits renouvelables

Contrairement aux crédits à la consommation, les souscriptions aux crédits renouvelables ont connu une baisse de 4,5 % en 2017. Autrefois, ce type de crédit était la chasse gardée des établissements spécialisés comme la Sofinco et la Cofinoga qui appliquaient des taux allant jusqu’à 12,8 %. À présent, les banques reprennent progressivement cette part de marché et proposent de meilleurs taux (5,5 % en moyenne). Mais malgré cela, les Français y ont de moins en moins recours à cause de son incidence sur le taux d’endettement des ménages moyens.

Il faut aussi préciser que contrairement au taux d’intérêt moyen appliqué aux crédits renouvelables qui a augmenté, celui appliqué sur les crédits à la consommation est passé de 4 % en janvier 2017 à 3,5 % en décembre 2017, soit une diminution de 0,5 %. Cela explique également l’attirance des Français pour le crédit-bail.

En somme, les ménages français ont de plus en plus recours au crédit à la consommation pour financer l’acquisition de leur véhicule en raison des conditions avantageuses actuellement offertes par les banques et les concessionnaires. Si vous comptez changer d’auto ou acquérir votre premier véhicule, c’est donc le bon moment.

By | 2018-04-26T03:23:31+00:00 avril 25th, 2018|Credit a la consommation, Credit auto|Commentaires fermés sur Crédit conso : le secteur du crédit-bail automobile a le vent en poupe