Crédit immobilier, pas de vacances pour la chute des taux

//Crédit immobilier, pas de vacances pour la chute des taux

Crédit immobilier, pas de vacances pour la chute des taux

Taux de Credit Immobilier a la baisseContrairement aux années précédentes, les taux de crédit immobilier ne semblent pas disposés à marquer une pause estivale. La baisse générale entamée depuis de longs mois se poursuit donc pendant l’été, et ce n’est pas pour déplaire. Ceci d’autant plus que les prévisions restent prometteuses et annoncent une poursuite quasi inévitable de la chute jusqu’en septembre, avec tous les signaux au vert. Pour surfer sur cette vague, voici quelques données capitales à prendre en considération.

Une propension à la baisse qui se pérennise depuis 2011

C’est en effet à 2011 qu’il faut remonter pour retrouver des taux de crédits immobiliers qui frôlent les 4 %. Depuis cette année charnière, le vent souffle en faveur de tous les acquéreurs immobiliers, notamment les primo-accédant qui peuvent désormais concrétiser leurs différents projets avec des taux exceptionnellement bas.

Pour illustration, pour le mois d’août 2016, le taux moyen proposé par les institutions de crédit se situait à 1,75 % pour les prêts sur 20 ans. C’est dans l’ordre des records à vrai dire. La description de la tendance est plus frappante quand on réalise qu’en 2015, ce même taux était à 2,7 %. Trois ans en arrière, c’est-à-dire en 2012, le taux pour un crédit immobilier sur 20 ans oscillait autour de 3,90 %.

2016 cristallise les points positifs

On était bien habitué à une certaine hausse des taux dans le courant de juillet à aout. Mais l’année 2016 semble faire mentir la dure logique des statistiques. D’ailleurs, depuis janvier jusqu’à ce mois d’aout, l’occasion est vraiment propice pour concrétiser tous les rêves d’immobilier. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 1,55 % pour le taux moyen en juillet 2016 d’après un observatoire respecté dans le secteur. Un mois avant, plus précisément en juin 2016, ce taux d’intérêt sur crédit immobilier était à 1.62 %. La logique est partie pour se confirmer jusqu’à la fin aout 2016. Finie donc l’époque où les banques augmentaient volontairement leurs taux pendant les  vacances, afin de limiter le nombre de nouvelles demandes estivales.

Des taux incroyables sur 10 à 25 ans d’échéance

Il est à présent aisé d’avoir une vue plus claire et précise sur la réalité des taux en fonction des échéances des crédits immobiliers que l’on envisage contracter. Les chiffres sont disponibles et fiables à plus d’un titre. Pour un crédit immobilier sur 10 ans, il est possible de profiter d’un taux moyen de 1,3 %. Les porteurs de projets les plus avisés peuvent même décrocher un taux de 0.77 % sur la même période. Il suffit de bien s’y prendre et de disposer des garanties adéquates.
Lorsque l’échéance passe à 15 ans, on peut compter sur un taux moyen de 1,5 %. Au meilleur des cas, il est probable de négocier un taux à 0,95 % pour la même maturité. Pour un crédit immobilier à rembourser sur 20 ans, un arrangement à un taux de 1.75 % est envisageable, avec la possibilité, pour les couples salariés, et disposant d’un apport personnel, de se faire financer au taux record de 1,18 %. Enfin, pour ceux qui désirent étaler la mensualité de leur crédit immobilier sur 25 ans, le taux de crédit ne dépassera pas 2,85 %. Avec un bon dossier, on peut même obtenir un accord à 1.35 %.

C’est parti pour durer…

Avec la chute du taux sur les Obligations Assimilables du trésor (OAT) avantagée par le Brexit, la chute est vraisemblablement partie pour se poursuivre après la rentrée. La poursuite d’une tendance qui est également portée par la chute du taux directeur de la BCE, et par le grand dynamisme habituel propre à la période précédant les fêtes de fin d’année.

Profitez des meilleurs taux pour votre crédit immobilier !

By | 2016-11-28T14:36:31+00:00 août 29th, 2016|Credit immobilier|Commentaires fermés sur Crédit immobilier, pas de vacances pour la chute des taux