Cofinoga en perte de vitesse

//Cofinoga en perte de vitesse

Cofinoga en perte de vitesse

Laser CofinogaLa Compagnie Financière des Nouvelles Galeries – plus connue sous le nom de Cofinoga – se porte mal et a vu son bénéfice net passer d’un bénéfice de 223 millions d’euros en 2006 à une perte sèche de 200 millions d’euros en 2011. Après avoir prospéré pendant quarante ans, l’as du crédit revolving a du mal à boucler ses fins de mois.
Ainsi, les signes des problèmes se sont fait ressentir entre 2007 et 2010 où le groupe a vu écouler 40% de crédits en moins. En février dernier, le groupe Laser Cofinoga n’a pas eu d’autres choix que de supprimer 443 postes (lire article Cofinoga licencie 433 personnes).

La loi Largarde mis en cause

La carte Cofinoga qui était à la fois une carte de fidélité et de crédit a permis de fidéliser pas moins de 3,5 millions de personnes dont 80 enseignes proposaient ses services. En 2008, la machine s’est grippée à cause de nombreux impayés, à croire que les français avaient oublié de gérer leur budget dépenses. Face à la recrudescence des impayés, le gouvernement a décidé de limiter ce phénomène face à l’explosion des dossiers de surendettements. Ainsi, la loi Lagarde a été votée et permet de limiter de manière drastique la durée et les taux de crédits renouvelables.
Cette mesure a permis de privilégier les crédits amortissables bien moins dangereux pour les souscripteurs. Cofinoga contrairement à ses concurrents tels que Cofidis, Finaref, Cetelem ou encore Sofinco, n’a pas renouveler et diversifier son offre et a été confronté à de durs problèmes financiers.En 2009, le marché du crédit a chuté de 11%, puis de 6% en 2010 et en 2011 de plus belle. Autant dire que Cofinoga n’a pas su prendre de virage à 180 degrés dans sa stratégie pour augmenter son offre et faire face à la conjoncture économique.Aujourd’hui, Cofinoga a mis à la retraite Michel Philippin qui avait 25 ans de maison et des nouvelles têtes dirigent la société de crédit dont ses concurrents affichent des résultats bien meilleurs. En effet, Cetelem a eu un résultat net en 2011 de 1193 millions d’euros, Crédit Agricole Consumer Finance (Cofinco-Finaref) de 452 millions d’euros et Société générale Service financiers spécialisés (Franfinance) de 297 millions d’euros.

La nouvelle direction de Cofinoga avec à sa tête Raffaele Cicala a de nombreux défis à relever afin de remettre Cofinoga sur les rails et retrouver le chemin des bénéfices.

© Créditenligne-fr.com

By | 2016-11-28T14:36:48+00:00 avril 7th, 2012|Cofinoga|Commentaires fermés sur Cofinoga en perte de vitesse