Les Français à 467 euros du « confort économique »

/, Credit a la consommation/Les Français à 467 euros du « confort économique »

Les Français à 467 euros du « confort économique »

Les francais ont besoin de 467 euros de plus par mois pour vivre convenablementSelon les résultats d’une étude CSA rendue publique le 8 septembre 2015, il manquerait environ 467 euros par mois aux Français pour « vivre confortablement ». L’étude met en lumière un mal-être économique découlant de la crise et révèle les difficultés quotidiennes de millions de Français pour qui le crédit bancaire est une option quasi obligatoire.

Le pouvoir d’achat en chute libre

Plus d’un français sur deux (51 % pour être plus précis) déclare clairement ressentir une baisse palpable de son pouvoir depuis 2014. C’est l’une des principales conclusions de l’étude « Les Français et leur pouvoir d’achat » commanditée par le groupe de crédit Cofidis à la CSA. Menée auprès d’un échantillon de 1008 citoyens français âgés de 18 ans au moins, cette enquête a été réalisée en ligne entre les 25 et 27 août dernier. Elle révèle également que le recours aux solutions de crédit bancaire est alors systématique pour beaucoup afin de faire face aux besoins quotidiens. Environ 16 % des personnes interrogées (soit environ un français sur six si l’on veut bien extrapoler) confient également aux enquêteurs être systématiquement à découvert vis-à-vis de leur banque chaque mois.

Une légère amélioration

Toutefois, si l’on s’en tient à ces chiffres, une petite amélioration, on peut constater une légère amélioration par rapport à l’année passée. En effet en 2014, ils étaient environ 21 % en 2014 à déclarer être régulièrement à découvert et 63 % à constater la chute de leur pouvoir d’achat. Une tendance à l’optimisme qui pourrait se confirmer puisque la majorité des sondés envisage tout de même une certaine stabilisation de leur pouvoir d’achat sur les prochains mois.

Vers un mode de consommation alternatif

Lorsque le pouvoir d’achat n’en finit pas de baisser et que le compte bancaire est grignoté jusqu’à basculer en solde débiteur, on est bien obligé de revoir ses priorités budgétaires. Sur l’autel des restrictions budgétaires, l’étude révèle que ce sont les dépenses d’agrément (vêtements et loisirs) qui sont sacrifiées. 52 % des personnes interrogées déclarent ainsi avoir levé le pied sur les loisirs tandis que pour presque tout le reste (45 %), l’achat des vêtements attend les périodes de soldes. Toutefois, si ces besoins sont effectifs, c’est d’abord à l’alimentation, la rubrique budgétaire la plus importante, que pensent près de 30 % des personnes interrogées. 27 % des personnes interrogées affirment ainsi qu’elles consacreraient volontiers les « 467 euros du bonheur » à l’achat de produits alimentaires.
En attendant, pour faire face, les ménages français sont de plus en plus nombreux à s’orienter vers le marché des produits d’occasion et du troc, notamment via internet.

Cofidis, pour financer la consommation

Spécialiste du crédit en ligne, Cofidis qui est à l’origine de cette enquête, est spécialisée dans le crédit à distance. Omniprésente en ligne, la société propose notamment des solutions de prêts en ligne rapides à l’endroit des particuliers et des petites entreprises. Privilégiant une approche sur mesure et accessible à tous du crédit, Cofidis offre la possibilité d’obtenir rapidement un crédit à la consommation en ligne. La procédure commence par une simulation de prêt à la suite de laquelle l’entreprise s’engage à fournir une réponse de principe dans les 10 minutes. En cas de réponse positive, le demandeur peut ensuite poursuivre la procédure et obtenir un crédit en seulement quelques jours. Cofidis offre en outre une assistance personnalisée tout au long de la procédure.
By | 2016-11-28T14:36:32+00:00 septembre 9th, 2015|Cofidis, Credit a la consommation|Commentaires fermés sur Les Français à 467 euros du « confort économique »