Apport personnel pour un crédit immobilier, est-ce indispensable ?

/Apport personnel pour un crédit immobilier, est-ce indispensable ?
Apport personnel pour un crédit immobilier, est-ce indispensable ? 2018-04-26T03:22:32+00:00

Le crédit immobilier est un recours intéressant pour l’acquisition d’une nouvelle maison ou pour le financement de lourds travaux. Avant son attribution, plusieurs critères sont examinés par les banques et les institutions de prêt. Parmi les plus déterminants, il y a l’existence ou non d’un apport personnel.

Non, vous n’êtes pas obligé d’avoir un apport personnel

La loi ne vous oblige pas à avoir un apport personnel avant de contracter un prêt immobilier. Vous pourriez décrocher un financement de votre banque ou de toute institution de prêt sans avoir une épargne personnelle. Mais pour cela, vous devez avoir des revenus importants et fournir des garanties conséquentes. Le prix d’achat de votre maison ou le montant total de vos travaux sera majoré des frais de notaire, des frais de dossier, des frais de mutation, des frais d’agence, de la prime d’assurance, etc. Même dans le cas où vous avez une épargne personnelle, vous pouvez décider de ne pas y toucher ou encore de l’utiliser pour faire des placements et générer d’autres revenus afin de couvrir une partie des mensualités à rembourser.

L’inconvénient majeur ici est que vous payerez des intérêts plus ou moins onéreux comparé à un prêt avec un apport personnel.

Un apport personnel, c’est utile

L’apport personnel met en confiance votre banque ou votre institution de prêt. Il témoigne que vous pensez à votre projet immobilier depuis une longue période et que vous l’avez longuement mûri. Il démontre également que vous mettez de la rigueur dans la gestion de vos finances et que vous êtes un emprunteur sérieux. Pour que ce détail pèse réellement dans l’obtention de votre prêt, vous devez épargner sur une période minimale de 12 mois avant l’introduction de votre demande. Cela rassure votre banque ou votre institution de prêt que vous n’avez pas mis de l’argent de côté juste pour faire passer votre dossier, mais que vous avez réellement un tempérament d’épargnant. Vous pourriez ainsi bénéficier d’un taux d’emprunt attractif et même obtenir quelques réductions sur les différents frais annexes, les frais de dossier par exemple.

Si votre apport personnel atteint au moins 20 % de la somme que vous sollicitez :

  • Il pourrait servir à couvrir les éventuels frais comme les frais de notaire, la prime d’assurance, les frais de mutation, etc. Vous aurez donc à rembourser uniquement le capital emprunté majoré des intérêts ;
  • Il pourrait servir de fonds de placement : avant votre premier rendez-vous, la banque ou l’institution de prêt à laquelle vous vous adressez a sûrement pris le temps d’étudier votre profil. Elle pourrait donc vous proposer de maintenir la fréquence de vos épargnes pour faire face aux éventuelles dépenses liées à l’installation dans votre nouvel appartement.

Même si cela n’est pas obligatoire, avoir un apport personnel est un véritable avantage dans le processus d’obtention d’un crédit immobilier. Il est conseillé de patienter 12 mois et de constituer une épargne, en ouvrant par exemple un livret, avant d’introduire une demande de crédit. Ainsi, vous aurez plus d’assurance que votre demande sera acceptée et surtout, vous pourrez bénéficier de conditions intéressantes.