Crédit à la consommation : les différentes garanties exigées

/Crédit à la consommation : les différentes garanties exigées
Crédit à la consommation : les différentes garanties exigées 2017-12-21T09:41:08+00:00

Avant l’octroi de n’importe quel crédit, les établissements bancaires procèdent à un contrôle de la solvabilité du client dans l’optique de s’assurer que ce dernier est bel et bien en mesure de rembourser le prêt qu’il demande. Dans le cas de certains crédits, les demandeurs font l’objet d’exigences supplémentaires pour plus de sécurité. C’est ainsi que des garanties sont exigées aux clients avant qu’on ne leur accorde du crédit à la consommation. Voici les plus fréquentes :

Une cession de salaire

La banque exige parfois la signature d’un acte de cession de salaire avant de vous accorder un crédit. La même mesure peut être prise concernant les allocations de chômage, ou encore les pensions. Cette garantie permet à l’établissement de se faire verser directement par votre employeur une partie de votre salaire au cas vous ne respecteriez plus votre engagement de remboursement. La législation en la matière prévoit toutefois qu’un certain montant vous soit laissé sur votre compte pour couvrir vos besoins, à vous et votre famille.

Un cautionnement (un garant)

La banque peut exiger que vous trouviez une personne qui se porte garante de vous avant de vous accorder le crédit. Il s’agit d’une mesure de sécurité lui permettant de se faire rembourser par cette personne au cas où, pour une raison ou pour une autre, vous cessiez de rembourser votre crédit. Le garant porte une grande responsabilité. Il signe auprès de la banque un contrat d’engagement dans lequel figurent tous les détails parmi lesquels le montant exact de la caution. Ce dernier peut être égal à la totalité du montant emprunté ou juste d’une partie.

Un gage

Il s’agit d’une garantie en nature qu’exige la banque avant d’accorder le crédit. Le gage peut être un bien que vous possédez déjà ou celui pour l’achat duquel vous contractez le prêt. En cas de défaillance dans le remboursement du crédit, cette mesure permet à votre prêteur de se faire payer avec votre gage. Le produit de la vente du bien lui est remis, il y retire le montant que vous lui devez, et vous retourne le reste s’il y en a. Lorsque le gage porte sur un immeuble, on parle d’hypothèque. Lorsque plusieurs gages portent sur le même bien, les créanciers (prêteurs) sont classés selon leur ordre d’inscription, et payés respectivement à leur rang du plus ancien au plus récent. Lorsqu’un bien est mis en garantie, le propriétaire ne peut le vendre sans une autorisation de son prêteur.

Les garanties peuvent variées selon la banque et selon le type de crédit demandé par le client. Rappelons que le crédit à la consommation est un type de prêt octroyé à des particuliers par des institutions financières pour des besoins personnels. Il peut s’agir d’achat de biens et services. Il s’oppose au prêt immobilier, et se caractérise par de faibles montants de crédit, des taux élevés, et des durées de remboursement relativement courtes. Les garanties du crédit à la consommation lui sont particulières.