Capacité d’emprunt, qu’est-ce que c’est et comment la calculer ?

/Capacité d’emprunt, qu’est-ce que c’est et comment la calculer ?
Capacité d’emprunt, qu’est-ce que c’est et comment la calculer ?2018-04-26T05:20:08+00:00

Avant de contracter un crédit pour l’achat d’un bien ou pour investir dans un projet d’acquisition immobilière, il est important de connaître avec précision votre capacité d’emprunt. Cela vous permet de planifier votre investissement et surtout, de choisir celui qui convient le plus à votre situation financière.

Qu’est-ce que la capacité d’emprunt ?

La capacité d’emprunt est le montant maximum que vous pouvez emprunter tout en étant sûr de pouvoir honorer l’échéancier établi par votre organisme de prêt. En d’autres termes, c’est la somme que vos différents revenus (salaires, rentes, etc.) vous permettent de rembourser. De cette somme sera déduit l’ensemble des mensualités que vous payez dans le cadre du remboursement d’éventuels crédits précédemment contractés. Un ratio de 33 % est généralement adopté par les banques. Ce taux n’est pas imposé par la loi, mais il permet d’éviter les situations de surendettement.

Connaître votre capacité d’emprunt vous permet d’anticiper sur vos recherches. Vous savez quel type de crédit il vous faut, alors vous saurez approximativement quelles offres consulter. Vous aurez également une certaine latitude pour négocier les modalités de votre contrat de prêt, surtout dans le cadre d’un projet d’acquisition immobilière. Les banques sont très friandes des personnes ayant une très bonne capacité d’emprunt. Elles leur proposent des taux de crédit très intéressants.

Comment calculer votre capacité d’emprunt ?

Pour calculer votre capacité d’emprunt, vous devez disposer des éléments suivants :

  • le total de vos revenus nets mensuels : primes, pensions, loyers perçus, etc. ;
  • le montant de votre apport personnel : vous pouvez ne pas en avoir. Notez quand même que c’est un avantage important. Cet apport personnel peut être constitué de l’ensemble de vos épargnes effectuées sur un livret A ou sur un Livret de Développement Durable (LDD). Il peut être également le capital de votre assurance-vie ou encore le produit de la revente de votre logement actuel. Certaines entreprises offrent également à leurs employés un plan d’épargne entreprise (PEE) leur permettant de financer leurs maisons. Vous pouvez également voir du côté de votre famille, un prêt sans intérêt ou une donation peut constituer un apport personnel ;
  • le total de vos charges actuelles : cela comprend les mensualités des crédits que vous avez déjà contractés, le montant de votre loyer, le montant approximatif de vos factures, etc. ;
  • le taux d’intérêt : il s’agit du taux défini par votre organisme de prêt. Il s’appliquera au montant du capital emprunté ;
  • la durée du remboursement : c’est la période au cours de laquelle vous êtes tenu de payer les différentes mensualités établies dans votre contrat. Plus votre délai de remboursement est court, moins vous payez d’intérêt. Optez donc pour un emprunt d’un montant raisonnable que vous pourrez rembourser dans les meilleurs délais tout en ayant le minimum nécessaire pour vivre (alimentation, transport, loisirs, etc.)

Une fois que vous renseignez ces différents éléments dans un simulateur en ligne, vous obtiendrez automatiquement votre capacité d’emprunt. Vous saurez ensuite si vous avez réellement la capacité d’acquérir le bien qui vous intéresse.

N’oubliez pas que des frais annexes comme une prime d’assurance, des frais de dossier, des frais de notaire, etc. pourraient s’ajouter au capital que vous empruntez. Contactez donc votre banquier pour avoir toutes les informations nécessaires.