Néo banque

/Néo banque
Néo banque2018-04-26T03:22:31+00:00

Une néo-banque, c’est quoi ?

Une néo-banque est une banque 100 % mobile. Ses produits et services sont essentiellement digitaux. Son fonctionnement diffère complètement de celui d’une banque traditionnelle, car elle met à la disposition des clients des services utiles tout en leur faisant gagner du temps.

Les néo-banques diffèrent des banques en ligne

Une banque en ligne est principalement caractérisée par le fait qu’elle ne dispose pas d’agence physique. L’essentiel des opérations effectuées par le client se déroule sur une application mobile liée à un compte courant. Mais la néo-banque va au-delà de la possibilité de faire quelques transactions via son smartphone ou de consulter le solde de son compte. Elle permet au client de gérer ses finances depuis une interface intuitive. L’expérience utilisateur est très enrichie avec des outils permettant la gestion des investissements, le suivi des différentes dépenses effectuées, l’historique des paiements, etc.

Les innovations technologiques et l’intérêt des clients sont au cœur des néo-banques

Dans le fonctionnement d’une néo-banque, tout est conçu pour faciliter l’utilisation à un client mobile qui n’a pas forcément accès à un ordinateur. L’ouverture du compte est simplifiée et même instantanée dans certains cas, aucune condition de revenu n’est exigée. Une carte de crédit est mise à disposition pour le règlement des achats, elle est parfois gratuite.

Voici quelques exemples de néo-banques

Parmi les néo-banques les plus célèbres, il y a :

  • ATOM Bank : elle a vu le jour en Angleterre en 2016. C’est une start-up qui a suscité un grand engouement sur le marché financier avec une levée de fond de 135 millions de pounds. Elle permet à toute personne d’avoir accès à un produit d’épargne rémunéré à 2 % l’an et un compte rémunéré à 2,2 % sur deux ans. Elle dispose également d’autres produits comme l’ouverture et la tenue d’un compte courant, la possibilité d’avoir un découvert bancaire, une hypothèque, etc. ATOM Bank offre des garanties de sécurité à ses clients avec une reconnaissance biométrique pour la connexion à l’interface utilisateur ;
  • Compte Nickel : c’est une néo-banque française qui a été lancée en 2012. Elle a été créée pour les personnes n’ayant pas accès au système bancaire. Elle offre la possibilité à toute personne possédant une carte d’identité d’ouvrir un compte bancaire dans l’un des 2000 points buralistes partenaires. Tout ceci pour un abonnement annuel de 20 € donnant droit à un RIB et à une carte bancaire permettant de gérer ses finances depuis une interface mobile ou sur un ordinateur ;
  • TANDEM : c’est la néo-banque anglaise qui a connu la levée de fonds la plus rapide de l’histoire en mai 2017 avec 1 million de pounds levés en 15 minutes. Elle possède une licence bancaire délivrée par la banque d’Angleterre. Elle permet à ses clients de disposer d’un compte courant, d’une carte de crédit et même d’épargner depuis leur mobile ;
  • N26 : c’est la néo-banque la plus moderne d’Europe et surtout la plus développée. Elle est présente dans 8 pays et compte plus de 200 000 utilisateurs. Grâce à l’autorisation qu’elle a obtenue auprès de la Banque Centrale d’Europe, il lui sera possible d’augmenter ses offres et donc d’attirer de plus en plus de clients. L’une des particularités de la N26 est qu’à l’ouverture du compte, le client valide son identité via un système de visioconférence. Ce qui est très rassurant.

Il existe également des banques 100 % mobile qui ne disposent pas d’agrément bancaire propres, mais qui sont affiliées aux grands groupes bancaires pour fonctionner en tant qu’établissements de paiement. C’est le cas par exemple de Hello Bank, une filiale de BNP Paribas. Bien que certains acteurs du domaine pensent que ces start-ups ne sont pas réellement des néo-banques, il faudrait tout de même compter avec elles dans le développement de la banque mobile au cours des prochaines années.