Prêts travaux, à quelles aides ai-je droit ?

/Prêts travaux, à quelles aides ai-je droit ?
Prêts travaux, à quelles aides ai-je droit ?2018-11-29T10:59:52+00:00

Il est possible de bénéficier d’un prêt aidé pour le financement de vos travaux. Tout dépend du motif pour lequel vous désirez faire vos rénovations et de votre niveau de revenus.

Une aide pour améliorer la consommation énergétique de votre maison

Si votre maison a été construite avant 1990 et que vous désirez y effectuer des travaux comme l’isolation thermique de la toiture, le revêtement et le renforcement thermique des murs, le changement de fenêtres ou leur isolation thermique, l’installation d’une chaudière, etc., vous pouvez bénéficier d’un prêt Eco-PTZ (Prêt a Taux Zéro). Celui-ci vous donne droit à un montant de 30 000 euros à rembourser sans intérêts sur une période maximale de 10 ans. Dans les cas où les travaux sont lourds, vous pourriez bénéficier d’un allongement de 5 ans sur la durée de remboursement. Le prêt Eco-PTZ est accordé sans tenir compte du niveau de revenu. Vous avez juste l’obligation de fournir à votre banque des devis prévisionnels des travaux à effectuer.

Si votre maison a été construite après 1990 et que vous désirez quand même y faire des travaux d’économie d’énergie, alors vous pouvez bénéficier d’un prêt à l’ascension sociale. Ce dernier vous donne droit à un montant minimum de 4 000 € remboursable sur une période maximale de 12 ans, avec un taux d’intérêt de 2,95 %, ou sur 20 ans et plus avec un taux d’intérêt de 3,40 %.

L’aide de l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (ANAH)

L’aide de l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat se présente sous deux formes :

  • une aide de 25 à 35 % du montant de vos travaux de réhabilitation vous est accordée si vous louez votre maison via une convention avec l’ANAH ;
  • une subvention allant de 35 % à 50 % vous est accordée si vos revenus ne dépassent pas un certain plafond annuel. Vous ne pouvez en bénéficier que si vous voulez effectuer des travaux lourds de réhabilitation ou un projet de rénovation complète.

L’aide l’ANAH est plafonné à un montant maximum de 8000 € si vous êtes célibataire et 16 000 € si vous êtes en couple. Vous pouvez bénéficier d’un montant de 400 € supplémentaire pour chaque personne que vous avez à charge.

Le prêt conventionné

C’est un prêt qui vous permet de faire des travaux d’agrandissement ou de rénovation dans votre maison pour l’adapter à une personne en situation de handicap. Son taux d’intérêt est plus bas que celui d’un prêt personnel classique : il est de 3,55 % pour une durée de remboursement de 12 ans et de 4 % pour une durée de remboursement de 20 ans et plus.

Vous pouvez aussi bénéficier d’un coup de pouce du fisc

Le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) est une réduction d’impôts sur revenus qui vous est offerte pour vos travaux de rénovation à motif écologique. Son montant est de 30 % du coût total de vos travaux. Pour en bénéficier, vous devez recourir aux services d’une entreprise ayant la qualification RGE pour la fourniture et l’installation de vos matériaux. La base de calcul du montant de l’exonération ne peut pas excéder 8000 € pour les célibataires et 16 000 € pour les personnes en couple.

Voilà, vous connaissez à présent les différentes aides dont vous pouvez bénéficier dans le cadre de vos travaux. C’est à vous d’identifier celle qui vous convient le mieux. Prenez également des renseignements au niveau de votre département ou de votre ville. Des aides spéciales sont en effet mises en place dans certaines zones.