Crowdfunding : Prêt d’Union s’adjuge près de la moitié de la cagnotte de 2015

/, Younited Credit/Crowdfunding : Prêt d’Union s’adjuge près de la moitié de la cagnotte de 2015

Crowdfunding : Prêt d’Union s’adjuge près de la moitié de la cagnotte de 2015

Prêt d'Union recolte des fonds en 2015Encore appelé financement participatif, le crowdfunding est en plein essor depuis quelques années. En France, de tous les acteurs du domaine, la start-up spécialisée dans le crédit entre particuliers, Prêt d’Union est celui qui a réalisé, de loin, les meilleures performances en drainant à lui seul près de la moitié de la collecte totale réalisée en 2015.

Des chiffres en très nette progression

En France, le crowdfunding a permis de consolider, en 2013, 78,3 millions d’euros. En 2014, ce chiffre a quasiment doublé, atteignant la somme de 152 millions d’euros. Idem pour l’exercice 2015 avec des chiffres qui ont encore frôlé le double du montant de l’exercice précédent : 296,8 millions d’euros. Interrogée en septembre 2015 par cBanque, Florence de Maupeou, la coordonnatrice générale du FPF (Financement Participatif France) faisait déjà remarquer la progression exponentielle de cette donnée et s’était avancée à pronostiquer une collecte de 300 millions d’euros pour le compte de 2015. Bingo ! A-t-on envie de lui dire aujourd’hui.
Pour soutenir cette idée, il faut rappeler qu’un million de français ont déjà  essayé le crowdfunding en 2015. Au total, ils sont 2,3 millions à avoir présenté un projet depuis le lancement en 2008 des plateformes. C’est encore au FPF que nous devons ces chiffres qui sont eux-mêmes issus des études du cabinet CompinnoV.

Crowdfunding ou Crowdlending, Prêt d’Union rafle la mise

Le crowdfunding est différent du crowdlending qui se concentre uniquement sur le financement prenant la forme de prêts. En croisant les données du FPF et de CompinnoV, on remarque que sur les 27 plateformes associées à l’étude, Prêt d’Union se démarque nettement des autres en raflant la mise tant du côté du crowdfunding que du crowdlending.
Créé en 2011, la plateforme de crédit entre particuliers revendique au titre de l’exercice 2015, une levée de fonds de 130 millions d’euros, rien que pour le crowdlending. Cela représente les 2/3 de la collecte totale (196,3 millions d’euros) sur ses 4 ans d’existence. Sur l’ensemble des collectes à présent, la start-up française mène également la danse en glanant 44 % de toute la collecte de financement participatif. Ce faisant, l’entreprise a quasiment doublé son propre chiffre d’affaire fixé à 76 millions d’euros pour le compte de l’année 2014.

Ce qui fait la force de prêt d’Union

En comparaison avec les autres plateformes de crowdfunding, Prêt d’Union bénéficie de certains avantages spécifiques. En effet, les solutions d’investissement que la start-up propose ne valent que pour les investisseurs « professionnels », c’est-à-dire, ceux qui, au regard des normes de l’Autorité des Marchés Financiers, disposent d’un patrimoine financier important (à partir de 500.000 euros). A défaut, ils doivent justifier d’une importante activité sur les marchés boursiers.

A la décharge de celles-ci, Prêt d’Union échappe au nouveau cadre réglementaire d’octobre 2014 relatif au crédit de particuliers à entreprises. Etant donné que la société préexiste à l’entrée en vigueur de cette norme, elle a le statut d’établissement de crédit prestataire de services d’investissement. C’est au nom de ce statut qu’elle peut octroyer des crédits à la consommation aux particuliers, chose que les autres plateformes ne peuvent pas.

Pret d'Union

By | 2016-11-28T14:36:32+00:00 février 24th, 2016|Pret d'union, Younited Credit|Commentaires fermés sur Crowdfunding : Prêt d’Union s’adjuge près de la moitié de la cagnotte de 2015