Etude des profils des clients de banques en ligne en France

//Qui sont réellement les clients des banques en ligne ?

Qui sont réellement les clients des banques en ligne ?

Profils des clients de banque en ligne en FranceTrès en vogue et bousculant les habitudes, ainsi que les banques classiques depuis quelques années, les banques en ligne véhiculent une image moderne de leur services et sont souvent perçues comme des acteurs s’adressant plus particulièrement à une certaine catégorie de la population. On assimile ainsi, assez souvent, le client type de ces enseignes, à des jeunes citadins plutôt aisés et vivant principalement en région parisienne. Mais dans les faits, ce profilage est quelque peu éloigné de la réalité.

Les banques en ligne, pour les jeunes seulement ?

Au regard des différentes publicités mises en avant par les banques en ligne et de l’orientation de leurs différentes offres, on serait tenté de penser que leur clientèle est principalement composée de jeunes. On a tout de suite en tête, les fameux « millenials », la génération « internet », âgés aujourd’hui entre 18 et 35 ans. La réalité est un peu différente. En effet, selon les résultats d’une enquête menée par le site CBanque auprès d’une dizaine de banques en ligne et de néo-banques, les « vrais » clients de ces enseignes sont, certes un peu dans cette tranche, mais aussi en grande partie, dans la tranche légèrement au-dessus. Chez Boursorama et Hello Bank par exemple, l’âge moyen de la clientèle est de 38 ans. Chez Monabanq, il est de 39 ans, et passe à 44 ans chez ING Direct. Au final, on est ainsi plus dans la tranche des 25-50 ans que dans celle des 18-35 ans. Des chiffres qui s’expliquent en partie par l’historique commerciale de certaines de ces banques en ligne, mais qui révèlent tout de même une réalité importante.
En ce qui concerne les néo-banques par contre, les « millenials » semblent réellement majoritaires. C’est le cas, en tout cas, chez N26, l’un des principaux acteurs européens de ce secteur qui déclare avoir un portefeuille composé à près de 60% de clients de moins de 35 ans.

Des clients principalement parisiens ?

Eh bien oui ! Même si la plupart des banques en ligne entreprennent une décentralisation progressive de leurs activités dans les régions, les Franciliens constituent encore une part essentielle de leurs portefeuilles actuels. Les Parisiens représentent, à eux seuls, 13% de la clientèle de N26 en France et 20% de celle de Boursorama. C’est énorme, surtout si l’on tient compte du fait que la population de la capitale de ne représente que 3,5% de celle de toute la France. Et le constat est encore plus fragrant quand on étend l’étude à la Région Parisienne. Avec respectivement 37% et 36 % de part de la clientèle de Boursorama et ING Direct, ils sont incontestablement les plus représentés dans ces institutions.

Des banques pour clients aisés

Ici, il est important de relativiser. En gros, sur la base des chiffres recueillis dans le cadre de la même étude, la clientèle des banques en ligne et des néo-banques est composée de Français de la classe moyenne avec des revenus moyens tournant autour de 30 000 euros par an. Ces chiffres sont par ailleurs à relativiser en raison de la forte concurrence qui règne dans le secteur qui implique souvent une assez large ouverture à une clientèle encore moins aisée.

Au final, il est important de nuancer les clichés en rapport avec la clientèle des banques en ligne et néo-banques actuellement présentes sur le marché. Ces institutions sont en effet chaque jour plus ouvertes et clairement décidées à être accessibles à une cible toujours plus large.

By |2018-08-18T08:24:09+00:00août 18th, 2018|Banque en ligne|Commentaires fermés sur Qui sont réellement les clients des banques en ligne ?