Challenge N26 : Devenir la première banque numérique d’Europe

/, N26, Neo Banque/Challenge N26 : Devenir la première banque numérique d’Europe

Challenge N26 : Devenir la première banque numérique d’Europe

N26 la néo banque qui connait un succès fulgurantLancée en France il y a tout juste un an, la néo-banque N26 semble avoir largement atteint ses objectifs initiaux. À ce jour, elle compte en effet plus de 100 000 utilisateurs avec près de 2 000 nouveaux clients par jour. Ses offres innovantes, ses tarifs particulièrement attractifs et sa plateforme entièrement digitalisée ont visiblement emballé les 18-35 ans, mais aussi les plus âgés qui sautent finalement plus aisément le pas vers les fintech.

La réponse à des attentes bien actuelles

Face aux nombreuses limites présentées par l’offre bancaire traditionnelle, nombreux sont les citoyens européens qui « rêvaient » d’une gamme de produits et services plus souples et plus proches de leurs  besoins actuels. Pas étonnant donc que N26 ait connu une aussi rapide croissance. Une croissance assurée principalement par le bouche-à-oreille, mais aussi par une  stratégie marketing à laquelle la fintech a consacré 5 millions d’euros. Grâce aux fonds levés auprès d’investisseurs comme Horizons Ventures, Battery Ventures et Valar Ventures, la néo-banque a par ailleurs énormément investi dans le développement de son système et dans l’amélioration de l’expérience utilisateur. Résultat : une clientèle de base satisfaite qui rassure et favorise la conquête du marché.

Des offres innovantes

La licence bancaire dont elle dispose en Allemagne, pays de sa création, permet à N26 d’offrir depuis plusieurs mois aux autoentrepreneurs, aux indépendants et aux étudiants, une offre de crédit grâce à son partenariat avec la fintech Auxmoney. Le partenariat récemment noué entre N26 et Younited Credit lui permet à présent de développer cette même offre en France. Les clients français de N26 ont donc désormais la possibilité d’obtenir un crédit à la consommation remboursable sur 24 à 72 mois, dont le montant varie entre 1 000 et 40 000 euros. La demande et l’ensemble de la procédure s’effectuent directement depuis l’application mobile avec une réponse définitive fournie en 24 heures ouvrées.

Par ailleurs, après le succès fulgurant qu’a connu son offre N26 Black, la néo-banque a décidé de l’affiner. En plus de son offre gratuite, elle propose désormais à ses utilisateurs deux autres offres : l’offre premium (Black) et l’offre super-prémium (Métal). Peu conventionnelle, cette dernière intégrera notamment du contenu éditorial « lifestyle », grâce notamment à un partenariat avec la startup WeWork. De telles innovations permettent à la fintech de se démarquer assez clairement des banques traditionnelles et des autres néo-banques présentes actuellement sur le marché.

Une croissance maîtrisée

Selon Valentin Stalf, actuel PDG de N26, cette croissance fulgurante n’aura aucun impact sur la qualité des services fournis aux utilisateurs. Le défi de l’expansion serait plutôt dans la production des cartes bancaires et dans le développement du service client. Toutefois, tous ces paramètres devraient très vite être maîtrisés d’ici 2020, car la fintech réinvestit tous ses bénéfices afin d’accélérer sa croissance. L’objectif à long terme étant de remplacer la banque traditionnelle, tous les efforts sont consentis pour réduire la durée à l’issue de transition vers un positionnement de N26 en qualité de banque principale pour ses clients.

A la conquête de l’Europe… et du monde

En parallèle, l’équipe technique de la start-up a travaillé, durant le dernier trimestre 2017, sur l’adaptation du système à plusieurs devises. Ce qui devrait permettre le lancement de l’offre au Royaume-Uni d’ici le deuxième trimestre de l’année 2018. Pour N26, c’est une étape majeure vers l’atteinte de son objectif d’être la première banque numérique en Europe d’ici 5 ans avec 5 à 10 millions de clients. Mais ce n’est pas tout, puisque la néo-banque a également évoqué des possibilités de partenariats avec des acteurs du secteur installés aux États-Unis.

By | 2018-05-16T12:43:26+00:00 mai 16th, 2018|Banque en ligne, N26, Neo Banque|Commentaires fermés sur Challenge N26 : Devenir la première banque numérique d’Europe