Taux de crédits à la consommation très bas, piège ou opportunité

/, Surendettement/Taux de crédits à la consommation très bas, piège ou opportunité

Taux de crédits à la consommation très bas, piège ou opportunité

Le faible taux du crédit a la consommation entraîne des situations de surendettementCe n’est plus un secret que depuis plusieurs mois, les taux d’intérêts imposés par les banques et institutions de prêts proposant du crédit à la consommation, sont de plus en plus bas. Aujourd’hui, selon le montant et la durée, ils peuvent descendre jusqu’en dessous de 1%. Face à cela, on assiste à une véritable ruée vers les offres de crédit conso et les montants des encours atteignent des sommets historiques. Mais est-il vraiment prudent de souscrire à ces prêts aujourd’hui ? Quelles précautions prendre ?

Une solution moins coûteuse

Avec des taux d’intérêt allant jusqu’à 0,94% les banques et institutions de crédit ont clairement de quoi appâter et convaincre leurs clients, mais ceux qui étaient restés jusque-là très sceptiques quant à l’intérêt de souscrire ou non à un perso. La régulation du marché, le jeu de la concurrence et les nouvelles dispositions légales aidant, les consommateurs semblent en effet beaucoup plus rassurés à l’idée d’obtenir un soutien bancaire pour financer leurs acquisitions de biens diverses et pour financer études, voyages ou encore travaux. Le poids des remboursements étant logiquement moins important, beaucoup y voient également une option plus intéressante que le découvert bancaire par exemple (dont les taux d’intérêts tournent autour des 6%), pour financer leurs besoins de trésorerie.

Attention aux risques de surendettement !

Mais si les taux d’intérêts actuels très bas des crédits à la consommation représentent pour beaucoup une aubaine, ils peuvent également présenter des risques évidents de surendettement. La possibilité offerte aujourd’hui de changer facilement de banque et la très grande accessibilité des offres de prêts, notamment en ligne, ouvrent la porte à une multiplication des prises d’engagements. A force de cumuler les crédits à petits taux, l’on risque en effet assez vite de faire face à des mensualités trop élevées, étouffantes. Et malheureusement, les banques et organismes de prêt ne semblent pas prendre assez de mesures afin d’éviter ces cumuls qui conduisent presque irrémédiablement à un endettement massif.

Comparer, mais aussi bien simuler avant de souscrire

Pour souscrire à un prêt, nombreux sont les Français qui optent pour le crédit en ligne. Rapide et pratique, cette solution permet de comparer rapidement les différentes offres proposées et d’obtenir rapidement une réponse à sa demande. Cependant, s’ils prennent généralement le temps de comparer les différents TAEG et autres frais liés, peu de consommateurs prennent réellement le temps d’évaluer leur situation financière personnelle en tenant compte de tous leurs autres engagements financiers. Et pourtant, cela doit rester un impératif avant toute souscription à un nouveau prêt afin d’éviter de se retrouvé fiché à la Banque de France.

By |2018-09-29T08:17:11+00:00août 21st, 2018|Credit a la consommation, Surendettement|Commentaires fermés sur Taux de crédits à la consommation très bas, piège ou opportunité