Crédit conso : on se rapproche des chiffres d’avant la crise de 2008

//Crédit conso : on se rapproche des chiffres d’avant la crise de 2008

Crédit conso : on se rapproche des chiffres d’avant la crise de 2008

Crédit conso similaire aux chiffres d’avant la crise de 2008Ce n’est plus un secret que depuis plusieurs mois, le crédit à la consommation se porte plutôt bien en France. Stimulés par une baisse drastique des taux et par quelques autres facteurs endogènes, les français font de plus en plus en recours à cette solution de financement. Et le chiffres sont particulièrement élogieux, comme en témoigne le dernier rapport de l’ASF (Association française des Sociétés Financières). L’analyse de ce rapport permet de constater un niveau des encours de crédits conso très proche de celui précédent la grande crise de 2008.

42 milliards d’euros d’encours

Selon les chiffres publiés récemment par l’ASF, le premier semestre 2018 s’est conclu avec un total de 42 milliard € de crédits conso distribués. C’est juste 3 milliards de moins que les niveaux historiques d’avant-2018. On avait alors atteint les 45 milliards €. Ce qui témoigne clairement de la bonne santé du secteur. Les chiffres actuels s’inscrivent par ailleurs dans une dynamique de croissance entamée depuis plusieurs mois, et qui s’est poursuivie malgré une légère hausse des taux pratiqués en début d’année. Au cours du premier trimestre 2018, le volume de crédits accordés avait ainsi connue une croissance de +5,3% par rapport au dernier trimestre 2017. La tendance s’est ensuite accentuée au cours du deuxième trimestre avec une nouvelle croissance de +7,3% de la production de crédits conso. Le mois de juin, tout particulièrement, a connu une hausse de +8,6% sur un mois. Et il y a fort à parier que les prochains mois s’inscriront dans la même tendance.

Les crédits pour achats de véhicules en très grande forme

La bonne santé actuelle du crédit conso en France est soutenue aussi bien par les prêts personnels qui ont connu une croissance de +8,5% par rapport à l’année dernière, que par les crédits affectés (+7,7% sur la même période). Et c’est justement au sein de cette catégorie qu’on retrouve le crédit auto, l’un des propulseurs de cette croissance. En effet, le montant des crédits accordés pour l’achat de véhicules d’occasion a grimpé de plus de 13% sur un an. Mais c’est sans aucun doute la LOA (Location avec Option d’Achat) qui semble rencontrer un véritable succès. En effet, avec une croissance de +22,4% la LOA pour achat de voiture neuve supplante largement le crédit auto neuve classique. Au total, ce sont 4,3 milliards € qui ont été accordés en LOA automobile par les banques au cours du premier semestre 2018. C’est environ 10% du montant total des encours de crédit conso sur la période.

Le crédit revolving peine à se renouveler

Dans cette dynamique haussière, le crédit revolving est le seul petit bémol constaté. Beaucoup moins attractif depuis le vote de la loi Lagarde en 2010, ce crédit à court terme aux taux souvent élevés semble intéresser beaucoup moins les Français. Il a ainsi connu une nouvelle baise sur le premier semestre 2018, se fixant à 800 millions €, soit -1,8% par rapport à l’année dernière, à la même période. Ce qui n’est par contre pas du tout le cas pour le crédit équipement qui connaît un réel regain d’intérêt. Au cours du premier semestre, les consommateurs ont été ainsi plus nombreux que l’année dernière (+5,3%) à obtenir un crédit pour le financement des biens d’équipement de leur domicile. Au deuxième trimestre, cette hausse s’est légèrement atténuée (+4,9%), mais reste significative par rapport aux années précédentes.

By |2018-09-29T08:16:35+00:00septembre 29th, 2018|Credit a la consommation|Commentaires fermés sur Crédit conso : on se rapproche des chiffres d’avant la crise de 2008