Comprendre le faible taux d’intérêt des prêts immobiliers

//Comprendre le faible taux d’intérêt des prêts immobiliers

Comprendre le faible taux d’intérêt des prêts immobiliers

Chute du taux de prêt immobilier indexé sur l'EuriborC’est plus que jamais le moment de prendre un crédit immobilier ! Les taux d’intérêt ont depuis peu considérablement diminué, passant d’une moyenne d’environ 4% en 2011, à moins de 2% en fin d’année 2017 pour des prêts immobiliers sur 20 ans. La Banque Centrale Européenne (BCE) y a fortement contribué à travers la diminution du taux Euribor entre les banques.

Les origines des faibles taux d’intérêt sur le crédit immobilier

Le taux d’intérêt d’un prêt ou d’un emprunt détermine la rémunération du montant prêté, versé par l’emprunteur au prêteur. Ce taux est basé sur l’Euribor (EURo InterBank Offered Rate), lui-même fixé par la Banque Centrale Européenne. Il s’agit du taux d’intérêt moyen auquel les banques européennes de premier plan se consentent des prêts à court terme et auquel sont rémunérés leurs dépôts dans les caisses de la BCE.
Depuis quelques mois, l’Euribor est passé sous la barre de 0. Cela fait perdre de l’argent aux banques qui octroient des prêts aux autres, ou qui déposent leurs réserves à la BCE. Au lieu que leurs placements leur rapportent de l’intérêt, ils leur en font perdre. Pour y remédier, les banques préfèrent désormais octroyer des prêts aux entreprises et aux particuliers. Même à de faible taux, cela leur est nettement plus profitable que de nourrir un système qui leur fait perdre de l’argent.

Les avantages du faible niveau des taux

Le faible taux d’intérêt d’un prêt immobilier profite en premier lieu aux ménages. Ces derniers remboursent plus aisément et disposent de plus d’argent pour subvenir à leurs besoins. D’autre part, théoriquement, les entreprises et particuliers bénéficiaires de prêts ne devraient pas payer d’intérêt vu la valeur négative de l’Euribor. Au contraire, ils devraient en recevoir auprès de leurs banques. En Août 2015, lorsque l’Euribor traversait la même situation, plus de 438 plaintes avaient ainsi été déposées auprès de l’AFUB (Association Française des Usagers des Banques) par des particuliers qui reprochaient aux banques de n’avoir pas respecté la loi.

Des crédits gagnant-gagnant

Les banques doivent libérer leurs capitaux. Elles placent donc leurs argents auprès des clients au travers des prêts consentis. L’emprunteur profite de la rude concurrence entre les établissements bancaires pour obtenir une meilleure offre, dès lors que son profil présente un risque raisonnable. Les activités sont relancées dans les entreprises parce qu’elles disposent désormais de crédit à faible taux pour financer leurs travaux. Cela peut impliquer une augmentation de l’offre d’emploi, un avantage contre le chômage.

Les taux d’intérêt peuvent-ils demeurer longtemps à ce niveau ?

La réponse est NON. L’Euribor responsable des taux d’intérêt bas, est variable. Il est fixé compte tenu des réalités et fluctuations du marché financier de l’espace euro. Les banques sont actuellement au seuil de leur taux de rentabilité. Cela implique qu’il est peu probable que l’Euribor baisse encore plus. Au contraire, certains évènements peuvent causer une montée des taux. Il peut notamment s’agir d’une hausse de la croissance économique, d’un recours massif aux déficits budgétaires, ou carrément d’un krach financier.

Mieux vaut donc pas ne traîner si vous avez un projet immobilier.

By |2018-11-29T11:00:17+00:00décembre 14th, 2017|Credit immobilier|Commentaires fermés sur Comprendre le faible taux d’intérêt des prêts immobiliers

About the Author: